Les problèmes de peau les plus courants

0

Les maladies de peau affectent la vie de plus de 16 millions de Français. Près d’une personne sur trois rencontre un problème de peau, qu’il soit bénin ou plus dérangeant.

Selon l’étude épidémiologique réalisée par la SFD, la Société Française de Dermatologie, sur ces 33% de Français qui rencontrent un problème de peau, les femmes sont plus touchées que les hommes. Focus sur les problèmes de peau les plus courants rencontrés par les Français.

L’acné, le problème de peau numéro 1

Sans surprise, c’est l’acné qui est l’affection cutanée la plus fréquente chez les Français. Plus de 3 millions de Français en souffrent et même une fois la période de la puberté terminée.

Cette affection, bien que bénigne, est un vrai cauchemar pour certains, car elle peut vous gâcher la vie. Selon le site « Soigne ta peau », l’acné est responsable de bien des exclusions et plus de la moitié des personnes atteintes par ce problème de peau se sentent mal dans leurs corps. C’est un problème majeur même si l’affection n’est pas problématique en elle-même, le regard lourd des autres est lui problématique et stigmatisant.

La liste des autres problèmes de peau

En position numéro 2, on retrouve l’eczéma qui touche de plus en plus de personnes depuis les années 2000. Le psoriasis quant à lui arrive en troisième position.

Ce trio des problèmes de peau les plus fréquents est très influencé par notre mode de vie, le stress mais aussi par une détection tardive de la maladie.

En France, le nombre de dermatologues est insuffisant et les Français ne consultent pas assez ce type de spécialiste. Il y a dans tout l’Hexagone, seulement 3500 dermatologues. C’est peu ! Et les délais pour obtenir un rendez-vous chez ce type de spécialiste sont de plus en plus longs.
Pourtant une prise en charge rapide peut limiter au maximum les dégâts, aussi bien sur votre peau que les dégâts psychologiques découlant de ces maladies cutanées.

Les maladies de peau sont un vrai problème pour le sociologue Stéphane Héas, car la stigmatisation de la société entraîne un mal-être profond et beaucoup de personnes atteintes d’une maladie cutanée chronique souffrent de dépression. Certains envisagent même le suicide tellement le regard d’autrui est lourd en plus de la souffrance personnelle.

D’autres problèmes de peau courants

On n’y pense pas non plus directement, mais les problèmes de cuir chevelu sont également dans le top 5 des problèmes de peaux des Français. Comme le cuir chevelu est très visible, là aussi le regard des autres est stigmatisant. Le problème de la peau c’est que c’est une pathologie qui s’affiche à l’extérieur. Quand vous avez un problème comme du diabète ou de l’hypertension, cela ne s’affiche pas, personne ne le voit.

Les mycoses et les maladies d’ongles touchent également plus de 2 millions de Français…
Si vous avez un problème de peau, il faut vous dire que vous n’êtes pas seul ! Sur 10 personnes prises au hasard, entre 3 et 4 auront également une affection cutanée.

Un autre problème très important est la méconnaissance des maladies de la peau par les Français.
Beaucoup croient encore que ces maladies sont contagieuses, je pense notamment au Vitiligo, alors qu’il n’en est rien. L’exclusion est systématique, la peur de l’inconnu étant plus forte que tout.

Si le visage ou les mains sont atteints par une maladie de peau, ce sont tous les gestes classiques du quotidien qui deviennent un vrai calvaire. Faire une bise, serrer une main ou bien faire un câlin avec son partenaire. Cela peut entraîner du dégoût. Si en plus la maladie cutanée touche la zone des organes génitaux, c’est toute la sexualité qui se retrouve freinée par cette maladie.

Il faudra donc à l’avenir que les Français connaissent mieux ces maladies et surtout apprendre à vivre avec en expliquant ce que c’est, que ce n’est pas contagieux, mais aussi que cela touche beaucoup plus de monde que ce qu’on pense !

Les maladies de peau sont très mal connues et lorsqu’un enfant est atteint d’une maladie c’est vraiment très compliqué de gérer cela avec l’école et les rires et moqueries des camarades de classe. Ces maladies de peau ne sont pas mortelles, pourtant le mal-être profond est bien là pour certains. Alors la prochaine fois que vous rencontrerez quelqu’un qui rencontre un problème de ce type, ne soyez plus curieux ou bien dégoûté. Renseignez-vous et n’hésitez pas à expliquer tout cela à vos proches ! Il faut que cela change dans les années à venir, sinon ces problèmes de peau continueront à détruire la vie de millions de personnes chaque année. Tant que les mentalités ne changeront pas, la stigmatisation continuera et le mal-être aussi !

Partager

Commenter